Quelles aides pour les agriculteurs victimes de la sécheresse ?

Publié le par didierbardet.fr

elus-comcom-07-2011 

Les élus de la Communauté de communes de Bénévent-Grand-bourg, réunis à Arrênes le 20 juillet 2011 ont pris les décisions suivantes:

- élection d'un 3ème vice-président, en charge des affaires sociales, de la jeunesse et de l'enfance, et des personnes âgées :

  1. Pierre Moreau Maire honoraire de Grand-Bourg retire sa candidature
  2. Bernard Tho­mas Maire de Chamborand est élu a la majorité.

Création d'une commission intercommunale des impôts directs locaux, dans le cadre de la révision des valeurs locatives des locaux professionnels prévue par la loi de finances rectificative 2010.

- Remplacement d'Alain Delattre à la commission pour l'accessibilité aux personnes handicapées: Bernard Thomas,  Robert Mettoux et Sylvie Grand sont désignés.

- Taxe d'enlèvement des ordure ménagères: La demande d'exonération d'un particulier a été rejetée compte tenu que le lieu est toujours utilisé.

- Délégation de service public: L'Office de tourisme a été admis à déposer une offre pour la gestion du Scénovision.  L'assemblée a fixé la redevance à 120.000 € par an et accorde une une subvention de 90 000€ pour le fonctionnement.

- le hameau de gîtes de Chatelus le Marcheix est en vente.

- PRIG :  Le Conseil communautaire, sur proposition de la commission habitat, fixe le montant des aides aux travaux apporté par la Communauté de communes lors de la mise en oeuvre du prochain PRIG qui devrait être signé en fin d'année.

- Internet Très haut débit. L'Etat a commandé une étude technique pour un schéma du très haut débit en Limousin. Le principe de participer financièrement à hauteur de1€ par foyer est accepté.

- Situation de l'Agriculture: Le préfet souhaite que les collectivités locales  puissent intervenir. Un groupe de travail est constitué, ( Mavigner, Bardet, J Moreau, M Monnet, M Gasnet) avec en charge la rédaction des aides possibles et leur présentation lors d'un prochain Conseil communautaire.

 

Procès verbal intégral de la séance en cliquant ici

 

(d'après La Montagne du 17/08/2011)

Partager cet article

"Une enfance" à Fleurat

Publié le par didierbardet.fr

Marouzeau

Photo0077

par marouzeau 01

 

 

Jules Marouzeau, "le petit villageois qui a gardé les vaches, monté les nids de pie, servi la goutte à des clients d'auberge, chanté des cantiques avec les nièces du curé, qui avait appris  lire dans une masure branlante.............................."

 d'après  Amédée Carriat dans sa préface à la réédition du livre "Une enfance"

 

Sa vie et sa carrière ont été retracées samedi 6 août, par Daniel Dayen, président de la Société des Sciences naturelles, archéologiques et historiques de la Creuse, qui, avait préparé un petit document avant le départ de la balade littéraire organisée par Fleur de Lire.

Une assemblée nombreuse venue de toute part du département, du Poitou, de l'Indre et d'ailleurs, a fait la preuve que cette enfance, décrite de manière si vivante pour ses amis lettrés, d'origine complètement différente de la sienne, beaucoup plus aisée, souvent de grande bourgeoisie, passionne et touche encore. On notait la présence de Didier Bardet, maire de Fleurat et conseiller général, de Muriel Chaix, présidente de Fleur de Lire, Danièle Montenon, adjointe au maire et trésorière de l'association, MP Bonnal Directrice de la BDP, Manie Piéron, présidente honoraire et Simone Maigre Présidente de Lire en Creuse, ....

 La courte promenade, ponctuée de nombreuses pauses, et surout le talent du comédien Michel Parot, ont permis de faire redécouvrir complètement ce texte, en lui rendant humour et finesse, sensibilité et férocité.

 

 Le plaisir d'entendre lire à voix haute de larges pans de ce livre émouvant par quelqu'un qui le savoure et l'apprécie, qui n'hésite pas à le souligner par quelques gestes ou postures pour le plus grand plaisir de ses spectateurs, s'est conjugué à celui de découvrir ou de revoir les lieux évoqués à travers les descriptions, dialogues et notations souvent saisissantes : une grange, un chemin verdoyant dominant les champs pour se rendre à l'église, la route vers le ruisseau, le cimetière (où Daniel Dayen put évoquer une grande figure de l'histoire de l'enseignement du département, le grand-père de Jules Marouzeau, François Paquignon, un des premiers instituteurs creusois), la maison où se trouvait la boutique de sa mère, la maison de sa grand-mère qui servit aussi d'école, et enfin le jardin magnifique...

 

Une déambulation paisible qui se termina en douceur(s) dans le parc familial, puis dans la grange autour d'un goûter juste avant l'averse!

 

Remerciements à Solange Marouzeau à  Annie et Michel Bressaud 

Partager cet article

Bibliothèque et Patrimoine s'exposent à Grand-Bourg

Publié le par didierbardet.fr

patrimoine-bibliotheque-Grand-Bourg-2011

Patrimoine-Bibliotheque-02-Grand-Bourg-2011

La Bibliothèque de Grand-Bourg présidée par Madame RICHTER et Agir pour le Patrimoine présidé par Madame MOREAU se sont unis pour présenter au public une exposition originale. Le visiteur peut y découvrir de nombreuses photos du petit patrimoine de la commune et les clichés * de "cet été là", non retenus dans le livre de Florisse BRESSY et Geneviève CHASSAGNARD. Cet ouvrage, remarquablement bien conçu et réalisé, aura marqué l'année 2010 pour la commune de Grand-Bourg, et demain, à son tour, il entrera dans son patrimoine. Il convient encore une fois de saluer cette heureuse initiative qui permet de marier le passé et le patrimoine d'un territoire avec les hommes et les femmes qui y vivent aujourd'hui.

* On peut acheter les clichés en s'adressant aux responsables de l'exposition

pour visualiser l'article de la presse  locale cliquer ici

Partager cet article

Festival Lezartvert à Fursac

Publié le par didierbardet.fr

lien vers le site du festival en cliquant ici

les-brigitte Vendredi 22-07-2011     LES BRIGITTE

 


Photo0062 Samedi 23-07-2011   LA MAISON TELLIER


De "The Last Morning Soundtrack" au "Klezmic Zircus" en passant par "La Maison Tellier" et "Les Brigitte" il y en avait pour tous les goûts pendant ces trois jours à Fursac. Chaque soir l'enceinte du festival a fait le plein d'amateurs de musique dans une ambiance festive et musicale trop rare dans notre département.

Félicitations aux organisateurs qui apportent la preuve s'il en était besoin, que la culture en Creuse, peut être l'occasion  de manifestations populaires.

lien vers le site du festival en cliquant ici

Partager cet article

Fin d'année scolaire à Grand-Bourg

Publié le par didierbardet.fr

dicos

(d'apres Presse locale-La Montagne - Bernard Lardillier)

Partager cet article

23 juin 2011- 23 juin 1944

Publié le par didierbardet.fr

juin-juillet-aout-sept-2011 0799-R Photo0033-R

 

Photo0031

 

23juin-lafolie

d'apres la presse locale - La Montagne - B Lardillier    

 

Comme chaque 23 juin, Mireille RICARD Maire et le conseil municipal de GRAND-BOURG accompagné d'une trentaine d'amis fidèles de Roger GERBAUD ont rendu hommage à ce grand résistant au village de La Folie. Guy MOUTAUD était à nos côtés pour ce "Devoir de mémoire" envers Roger GERBAUD et  les résistants espagnols arrêtés à Nouvelours le même jour que l'ex lieutenant François. Emprisonnés à Limoges et torturés sauvagement, iIs ont été fusillés le 23 juin 1944. Nous nous souvenons de leur sacrifice pour la liberté.

Partager cet article

Une séance sereine !

Publié le par didierbardet.fr

rapport-2005-2009 - CopieLa séance du 06 juin 2011 a été consacrée à  l'examen de la gestion du Département par la Chambre régionale des Comptes, au vote des subventions et au budget du parc départemental dans un climat de travail.

L'opposition a été muette sur le dossier important du rapport de la Chambre régionale des Comptes pour la période 2005-2009 ( on peut  retrouver en cliquant ici la synthèse des observations formulées par la CRC) qui donnent acte d'une gestion raisonnable par la majorité départementale, malgré un contexte difficile.

L'opposition départementale a voulu se montrer attentive au monde agricole, par une longue intervention décrivant l' agriculture creusoise  en grande difficulté, à cause de la sécheresse mais aussi en raison de  la politique nationale et européenne. Un diagnostic juste, partagé par toute l'Assemblée, mais elle n'a fait aucune propositions et elle a oublié que l'agriculture n'est pas une compétence du conseil général.

La majorité s'est engagé à faire des propositions pour le 27 juin prochain.

Dès a présent, on sait que lors de la prochaine séance,  une enveloppe de 200 000 € sera proposée par le Président Lozach, en faveur des éleveurs les plus en difficulté dans notre département, en liaison avec les aides que la région va mettre en place.

Les subventions aux associations départementales on été votées, le plus souvent, par la seule majorité, ainsi que le budget et les tarifs du parc.

Pour le canton de Grand-Bourg, j'ai suivi tout particulièrement le rapport concernant la garantie d'emprunt pour la reconstruction de l'Ehpad "Les Nadauds" et les subventions en faveur des manifestations locales (comme le festival du Lézard Vert à Fursac qui reçoit 2 000 €) ainsi que la demande de l'association des Jeunes sapeurs pompiers : 880€)

schema-LGV-massif-centralEn fin de séance, j'ai eu le plaisir de proposer à la commission des transports que je préside, de fusionner les voeux de la majorité et de l'opposition concernant la desserte à grande vitesse de notre département. Je pense que la Creuse sera toujours plus forte et mieux entendue lorsqu'elle parlera d'une seule voix. L'unanimité a pu se faire sur ce dossier sensible, pour condamner le barreau Limoges-Poitiers et réclamer l'aménagement de la ligne existante à l'ouest, ainsi que la prise en compte de notre département dans le projet LGV - Paris-Clermont-Lyon à l'est (la motion est ici).

Partager cet article

La réforme territoriale mal perçue

Publié le par didierbardet.fr

(d'après la revue Communes de France)
L’enquête réalisée par Harris interactive pour le groupe sénatorial socialiste met en exergue plusieurs points.

D’abord que l’importance accordée aux différents échelons est pour partie corrélée à la proximité, la commune étant ainsi jugée "essentielle" à 80 % des sondés, l’intercommunalité  à 64 %, le département à 53 %, la région à 46 %.

Un volet de l’enquête porte sur la perception des services publics,  révélant une très grande inquiétude des élus quant à l’avenir de La Poste, et dans une moindre mesure aux hôpitaux et à l’accès aux soins. Les élus interrogés sont aussi pessimistes (mais un peu moins) s’agissant des écoles, collèges et lycées.

De ce sondage, on apprend aussi que 71 % des élus jugent moins importants les

transferts financiers que les transferts de compétences et que seuls 8 % pensent l’inverse…

Deux évolutions sont jugées positivement : la finalisation de la carte des EPCI et l’élection conjointe des conseillers municipaux et intercommunaux.

En revanche, sont contestés majoritairement le conseiller territorial, l’encadrement des cofinancements, la réforme de la TP ou la fin de la clause de compétence générale.

La création de métropoles ne recueille que 29 % d’avis positifs contre 63 % de négatifs.

Sondage réalisé du 20 avril au 9 mai sur un échantillon représentatif de 500 élus locaux


Partager cet article

CDEN du 25 mai

Publié le par didierbardet.fr

collègesCette séance du mercredi 25 mai 2011 a été entièrement consacrée aux affaires relevant de la compétence du Conseil Général. Le budget de fonctionnement des collèges, le soutien à la scolarité des élèves et les bâtiments scolaires (collèges) ont été examinés au cours d'un Conseil Départemental de l'Education Nationale studieux et riche d'échanges entre les partenaires de la communauté éducative
(Conseil Général - Inspection Académique- enseignants - parents et élus).

 

 

Dotation globale de fonctionnement:      1 531 150 € pour les collèges (année 2010-2011)

 

Tarif Restauration pour 2011.

Afin de répondre au principe d'égalité le Conseil Général continue de mener une politique d'harmonisation progressive des tarifs de restauration pour tous les collèges creusois.

11 collèges (sur 16) appliquent en 2011 le tarif unique de 2,70 €  par repas.

 

Transports scolaires:

450 circuits scolaires

300 véhicules (pour 21 exploitants) qui parcourent 28 000 km / jour

7 500 élèves sont transportés quotidiennement (maternelles-primaires-collèges-lycées) et le Conseil Général prend en charge les frais de transports des élèves à hauteur de 85%.

 

Les personnels techniques:    125 agents à temps complet et 3 à temps partiel

 

Les bourses scolaires:       1 234 bourses ont été attribuées aux collégiens pour un montant de 128 926 €     (pour l'année scolaire 2009/2010).                                

 

Classes de découvertes:  participation de 1420 enfants  en 2010 (1883 en 2009)                      

 

Culture:  

- 6764 entrées pour Collège au cinéma  (1 film /éléve /trimestre)

- 2001 entrées au théatre  

-accès au musée (gratuit pour le musée de la tapisserie-Aubusson et le musée de La Sénatorerie-Guéret) 

- 1269 dictionnaires distribués aux élèves des classes de 6ème

 

Sport:   Reconduction du plan piscine (accès et transport gratuit pour tous les élèves)

 

 

Bilan des travaux immobiliers:                                      

- 1 216 639 € de travaux réalisés pour les bâtiments scolaires (collèges) en 2010.

- 2 000 000 €  de crédits pour les travaux prévus en  2011   (21 000 € pour la rénovation des sanitaires du collège de Bénévent l'Abbaye)

- 8 000 000 € sont engagés pour la restructuration de la cité scolaire de La Souterraine en liaison avec la Région.

 

 

      Cette politique départementale a été approuvée à l'unanimité des participants au CDEN.

Partager cet article

Les élus invités par l'APAJH à Grand-Bourg

Publié le par didierbardet.fr

laribe-IMGP2032-R2laribe-IMGP2027-R2A l'invitation de Monsieur Christian Elion, Président de l'APAJH de la Creuse et de P. Crassous, Directeur, nous avons visité l'IMPro de La Ribe, en présence de Madame le Dr Liliane Robert Présidente honoraire de l'APAJH, de Michel VERGNIER Député, Mireille Ricard Maire et André Mavigner conseiller Général.

L'APAJH reste fidèle à ses principes fondateurs de laïcité et de solidarité à l'égard de la personne handicapée. Elle doit en permanence adapter ses actions et ses établissements à la réalité d'une société en mouvement tout en restant vigilante à ce que le jeune adulte handicapé soit considéré comme un citoyen à part entière.

Un internat complètement repensé dans des locaux neufs et adaptés à l'autonomie progressive des 50 jeunes vient d'être mis en service.

Les quatre classes récentes et fonctionnelles sont adaptées à une pédagogie individualisée orientée vers la recherche de l'épanouissement du jeune en difficulté, en s'appuyant sur la réalitée professionnelle qui motive l'adolescent.

Il reste à trouver les moyens financiers de construire un ensemble immobilier qui réponde aux besoins des ateliers, aujourd'hui inadaptés aux regard des installations que peuvent rencontrer les jeunes dans les entreprises. 

(photos  B.Lardillier)

Partager cet article

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 > >>